Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faire des soins délicats: comment faire?

19 Janvier 2015 , Rédigé par MaudL Publié dans #S'entrainer

Bizantino est un jeune lusitanien qui va sur ses 4 ans, il a malheureusement eu un ulcère à la cornée, de ce fait Anne sa propriétaire a dû lui mettre des gouttes 3 fois par jour et même dans la nuit à la frontale! Sacré challenge pour un soin réputé très compliqué à réaliser pour un cheval encore plus sur un poulain au milieu de ses congénères en totale liberté!!!

Pour ce faire, (et c'est très bien expliqué dans le livre d'Hélène Roche) il faut utiliser la main pour cible comme on le voit très bien dans la vidéo et progressivement une fois cette étape bien validée, on peut ensuite écarter les paupières, approcher la fiole puis enfin mettre les gouttes.

Il faut prendre son temps car c'est comme cela que le soin sera fait dans la sérénité et sans moyen de contention. On voit ici tout l'intérêt du clicker (et non ça ne sert pas qu'à apprendre des jeux ou des tours de cirque!!).

Le mieux comme il est fait dans la vidéo c'est d'abord se concentrer sur l'oeil qui est sain et non douloureux, il sera ainsi bien plus facile au cheval d'accepter la manipulation et comprendra plus vite le principe de se laisser faire.

Ainsi il est très judicieux de faire ce genre de manipulations AVANT qu'on en ai besoin.

Anne nous le montre très bien avec son petit bout Elohim, qui du haut de ses quelques mois se laisse faire, nul doute qu'il sera très facile à soigner et à manipuler ce poulinou! Comme quoi même tout petit, il peut être très intéressant de manipuler des bébés et de leur inculquer l'immobilité pendant les soins.

Combien de chevaux se blessent encore plus car ils ne se laissent pas soigner et mettent en danger le véto ou le cavalier et en restent complètement phobique ensuite? Il ne faut pas oublier qu'on peut sauver la vie d'un cheval de cette façon...

Prochain article dans peu de temps, cette fois ci nous verrons comment obtenir l'immobilité à distance et le rappel sur commande.

A très bientôt :)

Bizantino est très coopératif pour mettre des gouttes dans ses yeux!

Partager cet article

Commenter cet article

aurélie 11/01/2016 16:43

très bon article, j'ai du soigner un ulcère de la cornée sur ma pouliche alors que je l'avais depuis seulement 3 jours ! et malheureusement je ne connaissais pas encore le clicker, ça m'aurait évité bien des soucis ! maintenant chaque séance contient un petit exercice de préparation aux soins (prendre la température, inspecter les oreilles, etc)

Naja d'Ekitado 21/01/2015 12:13

Tu touches vraiment un excellent point avec cet article... Moi qui suis pourtant un peu branché clicker, je n'avais jamais encore songé à faire ce type d'exercices "prévention". Pourtant, on sait à quel point que les petits problèmes arrivent bien vite ! J'ai une amie qui me parlait des problèmes d'uvéite de son cheval encore hier

Cavali'Erre 19/01/2015 20:50

C'est incroyable à quel point ça se passe simplement et tout en douceur!

Amaya 19/01/2015 20:40

Génial ton article !
Pour moi il ne fait aucun doute que ça doit faire partie de l'éducation du cheval, le jour où on a besoin de faire des soins, on est bien soulagé de pouvoir faire les soins dans le calme autant pour le cheval qui n'a pas besoin de stress supplémentaire que pour le soigneur :).

Kalinka apprend à se faire trifouiller les yeux et réapprend surtout à prendre une seringue en bouche après une mauvaise expérience avec le vétérinaire il y a quelques mois. Vive le clicker ! :)